Dernières Nouvelles – 2020

Rejoignez-nous sur Facebook à cette adresse: https://www.facebook.com/RetroArchives et sur Twitter à @retroarchives

25 novembre 2020 – Boomer’s Adventure in ASMIK World

Tous les jeux vidéo n’écrivent pas leur nom en lettres d’or au Panthéon vidéoludique, c’est un fait. Les aléas de la promotion et de la distribution conduisent parfois des titres très honorables, voire d’authentiques chef d’oeuvres, jusque dans les limbes de l’oubli. Ceci dit, l’honnêteté oblige à reconnaître que beaucoup de mauvais jeux finissent également dans la charrette – la question va donc se limiter à savoir à quelle catégorie appartient l’improbable Boomer’s Adventure in ASMIK World. Réponse dans notre test.

22 novembre 2020 – Secret Command

Vous aimez Rambo? Vous avez envie d’être lâché dans la jungle avec votre M-60 et votre couteau? Capcom avait probablement déjà commencé à combler tous vos rêves avec Commando, voici à présent l’une des réponse de SEGA avec Secret Command pour sa Master System. Au menu: un peu d’action, du multijoueur coopératif, un flingue et des flèches. De quoi se prendre enfin pour un vétéran avec des envies de revanche? La réponse dans notre test.

19 novembre 2020 – Kabuki : Quantum Fighter

On peut être un fan irréductible de l’ère 8-16 bits du jeu vidéo et se lamenter malgré tout de l’indicible pauvreté scénaristique de la très grande majorité des titres de l’époque, où l’histoire n’était souvent guère plus qu’un simple prétexte pour donner une vague couleur à des mécanismes totalement interchangeables d’un titre à l’autre. Alors quand on se retrouve dans la peau d’un danseur traditionnel coincé dans un ordinateur du futur et qui affronte ses adversaires avec ses cheveux, ça change! C’est pourtant le programme de Kabuki : Quantum Fighter. Plus de détails dans notre test.

15 novembre 2020 – Bioforge

Il existe une catégorie de jeux vidéo un peu à part: celle des titres n’ayant pas nécessairement soulevé l’unanimité à leur sortie, ou bien n’ayant pas rencontré de réel succès commercial, mais étant néanmojns parvenus à inscrire une empreinte durable dans l’esprit d’une large partie des joueurs qui s’y sont essayés, au point de jouir auprès d’une certaine communauté d’un statut quasi-culte. Dans leur rang, on peut certainement inscrire le Bioforge d’ORIGIN Systems. Plus de détails dans notre test.

12 novembre 2020 – Monster Maulers

Dans notre série « ces jeux qui n’ont jamais quitté les salles d’arcade », voici un autre de ces extraterrestres développés à une époque où Konami était encore un nom qui mettait des frissons à tous les joueurs qui se respectaient. Au milieu de la déferlante de jeux de combat du début des années 90, Monster Maulers aura été un des premiers à proposer une expérience centrée exclusivement sur le solo et sur le coopératif. Un principe original, mais risqué. Pour quels résultats? La réponse dans notre test.

10 novembre 2020 – Baseball Stars Professional

Aussi surprenant que cela puisse paraître (sauf à ceux qui connaissent bien la chronologie vidéoludique), parmi les titres disponibles au lancement de la Neo Geo ne figurait aucun jeu de combat. Pas même un beat-them-all. Par contre, il y a déjà du sport, et en particulier un représentant d’un sport très apprécié au Japon: le baseball. Baseball Stars Professional fait suite au très sympathique paru sur NES. Aura-t-il entrainé la série vers de nouvelles hauteurs? La réponse dans notre test.

7 novembre 2020 – RoboCop (Sakata SAS)

RoboCop, troisième. Cette fois, une version un peu à part, développée par une équipe japonaise et sortie un an après les autres, avec pour plateforme exclusive la NES (bon, ce n’est pas tout à fait vrai, il en existe également une version pour TRS-80 CoCo). Au menu: sensiblement la même chose que dans toutes les adaptations éditées par Ocean, mais avec une dose de petits ajouts et d’idées neuves… au point d’en faire la version ultime? La réponse dans notre test.

5 novembre 2020 – After Burner I & II

Parmi les licences les plus marquantes de SEGA dans les années 80 – et même au-delà – figuraient en bonne place les titres tirant partie de l’impressionnant Super Scaler et de sa capacité à afficher des centaines de sprites à grande vitesse. Si vous alliez dans une salle d’arcade, le rêve était de croiser une cabine d’After Burner sur vérins hydrauliques et de vivre, en échange de quelques pièces, une expérience vidéoludique comme aucun autre système de l’époque ne pouvait vous l’offrir. La magie fonctionne-t-elle encore aujourd’hui? La réponse dans notre test.

31 octobre 2020 – Wonder Boy in Monster Land

Tester des choses différentes, dans le domaine vidéoludique, c’est toujours une prise de risque. Quoi qu’affirment les joueurs, ils n’apprécient pas toujours qu’on leur serve autre chose que ce qu’ils avaient commandé, et l’originalité n’est pas toujours synonyme de plaisir de jeu. Alors en voyant arriver Wonder Boy in Monster Land, il y avait de quoi se montrer méfiant: des mécanismes de jeu de rôles dans un titre d’action/plateforme sur borne d’arcade? Pour quel résultat? La réponse dans notre test.

26 octobre 2020 – Nemesis 3 : The Eve of Destruction

En 1988, la saga Gradius continuait son petit bonhomme de chemin – toujours pas sous son vrai nom en Europe, mais on dira que cela fait partie de son charme. Cela peut d’ailleurs entretenir certaines confusions, car en dépit de son nom, Nemesis 3 : The Eve of Destruction est en fait… la suite directe de Vulcan Venture, et pas celle de Nemesis 2. Vous vous y perdez? On vous détaille tout ça dans notre test.

23 octobre 2020 – Alex Kidd in the Enchanted Castle

Mascotte, c’est un boulot à plein temps. Quand on n’a pas une princesse ou un royaume à sauver, on est parfois mobilisé pour des tâches plus triviales: faire du vélo, trouver une salle d’arcade… ou bien vendre une console. Sur une Megadrive partie d’un très mauvais pied au Japon, on aura fait appel au soldat maison pour offrir une aventure renouant avec le premier succès sur Master System. C’était le programme d’Alex Kidd in the Enchanted Castle. Aura-t-il été tenu? La réponse dans notre test.

21 octobre 2020 – Victory Run

On ne le répètera jamais assez, mais le meilleur argument de vente d’une console sera toujours sa ludothèque. Pour ce qui est de la PC Engine, NEC se sera assuré de ne pas commettre la même erreur que celle qui coûtera très cher à SEGA l’année suivante en proposant une vaste sélection de titres au lancement de la console. Parmi eux, un jeu de course chargé de montrer ce que la machine avait dans le ventre, un certain Victory Run. Plus de détails dans notre test.

18 octobre 2020 – Alex Kidd : High-Tech World

Dans la longue histoire des sagas vidéoludiques, il n’y aura pas toujours eu que d’irrésistibles ascensions: il y aura également eu des sorties de route. Rares sont les héros à pouvoir revendiquer un trajet sans encombre et sans dossier embarrassant, et beaucoup de mascottes auront scellé leur destin à force de dérapages malavisés. Alex Kidd : High-Tech World nous raconte la terrible histoire d’une sordide déchéance. Plus de détails dans notre test.

16 octobre 2020 – Abadox : The Deadly Inner War

En grattant à la surface de l’impressionnant catalogue de jeux vidéo de la NES, on ne peut s’empêcher de nourrir l’espoir de découvrir ce titre méconnu que tout le monde a laissé passer – surtout quand on commence à fouiller du côté des titres jamais distribués en Europe. On rencontre ainsi aussi souvent de bonnes que de mauvaises surprises – reste à présent à juger dans quelle catégorie se positionne Abadox : The Deadly Inner War. La réponse dans notre test.

13 octobre 2020 – Ečstatica

On a souvent évoqué en ces pages le cas de ces logiciels qui auraient mérité une meilleure notoriété au moment de leur sortie. Voici à présent un cas légèrement différent: les jeux ayant connu un authentique succès critique à leur sortie… et étant depuis replongés dans un relatif anonymat. Cas d’école avec le très dépaysant Ečstatica, un titre qui louvoie quelque part entre le survival horror et l’aventure médiévale. Plus de détails dans notre test.

11 octobre 2020 – Cadillacs and Dinosaurs

Capcom est une compagnie pour laquelle il est difficile de délimiter un âge d’or, tant la firme japonaise a constamment côtoyé les sommets avec une belle constance. On pourrait néanmoins affirmer qu’elle était particulièrement en forme au début des années 90, période où à peu près tout ce qu’elle touchait semblait se transformer en or. Nouvel exemple avec un beat-them-all au titre improbable: Cadillacs and Dinosaurs. Plus de détails dans notre test.

9 octobre 2020 – Baseball Stars (SNK Corporation)

Le baseball ne représente peut-être pas grand chose en Europe – sa popularité doit à peine y rivaliser avec celle du cricket – mais au Japon et aux États-Unis, c’est une autre histoire, et y programmer des jeux de baseball était autrement plus naturel que de proposer des jeux de foot. La NES avait accueilli son premier titre du genre dès 1983, voici à présent un aperçu de la participation de SNK, avec Baseball Stars. Plus de détails dans notre test.

3 octobre 2020 – RoboCop (Ocean Software)

Après nous être penché sur l’itération arcade de RoboCop et ses adaptations sur les systèmes 16 bits, il est à présent temps de nous pencher sur le reste de l’imposant festin d’adaptation auquel s’est livré Ocean Software, avec la version pensée pour les systèmes 8 bits, Commodore 64 en tête. Un RoboCop un peu différent… et un peu gonflé, aussi. Plus de détails dans notre test.

28 septembre 2020 – Sol-Feace

Une console de jeu ne se vend jamais qu’à travers la promesse des titres qu’elle a à offrir. On se souvient qu’en guise de line-up, le Mega CD avait bénéficié d’un certain Heavy Nova qui n’avait pas franchement fait des étincelles. Fort heureusement pour lui, il avait également dans ses produits de lancement un certain Sol-Feace… tout droit venu du Sharp X68000, pour lequel il avait été développé un an plus tôt. Plus de détails dans notre test.

26 septembre 2020 – Vulcan Venture

La saga Gradius continue, et elle a toujours autant de mal à assumer son nom hors du Japon. Ne vous laissez pas distraire: derrière le titre abstrait de Vulcan Venture, c’est bel et bien Gradius II qu’on s’apprête à découvrir… mais pas le Gradius 2 paru sur MSX. Oui, c’est compliqué, les grandes sagas. L’occasion de faire le point dans notre test.

23 septembre 2020 – Alex Kidd : BMX Trial

Quitte à se pencher sur la première mascotte de SEGA, autant ne pas faire l’impasse sur un titre rempli de particularités qui lui sont propres: le seul épisode de la saga à n’avoir jamais quitté le Japon, le seul à ne pas pouvoir être joué au pad, et le seul à consister en un jeu de course. De quoi se pencher sur cet étrange Alex Kidd : BMX Trial. Plus de détails dans notre test.

20 septembre 2020 – Wonder Boy

Au rang des grands classiques vidéoludiques dont le nom est fatalement voué à apparaître dès que l’on va commencer à se pencher sur les années 80, on peut être certain de trouver une pelletée de titres issus de chez SEGA. Intéressons-vous ici à un petit garçon blond que ses aventures auront à la fois porté sur d’autres plateformes et sous un autre nom, et jusque dans d’autres genres que celui de ses origines: un certain Wonder Boy. Plus de détails dans notre test.

15 septembre 2020 – Shanghai (Activision)

Beaucoup de joueurs ont quelque peu honte de l’admettre, mais parfois, dans une étrange journée de désœuvrement (voire plusieurs) de leur jeunesse, ils ont non seulement passé du temps à jouer au Solitaire sur une vieille version de Windows, mais en plus, ils ont aimé ça. Shanghai fait partie de ce genre de titres: ce n’est pas spectaculaire, ça a l’air ludiquement atrocement limité, et on ne comprend pas comment on a pu passer trois heures d’affilée dessus. Plus de détails dans notre test.

9 septembre 2020 – Aerial Assault

Les genres dans lesquels la Master System aurait indéniablement mérité une ludothèque plus étendue sont nombreux, mais celui du shoot-them-up fera certainement l’unanimité, surtout à une époque où le genre était pour ainsi dire roi. Derrière les titres de légende que tout le monde connait subsiste un peloton d’outsiders qui méritent peut-être qu’on s’intéresse davantage à eux. Premier exemple avec Aerial Assault. Plus de détails dans notre test.

6 septembre 2020 – 8 Eyes

Autant le reconnaître: parfois, au milieu des univers vidéoludiques hyper-balisés, un peu d’originalité ne fait pas de mal. Alors quand on tombe sur un jeu d’action/plateforme post-apocalyptique mettant en scène un fauconnier avec son épée, on a envie de voir de quoi il retourne. La surprise ne fait qu’aller croissant lorsqu’on découvre qu’en fait de Mad Max, on se retrouve avec un clone de… Castlevania. Son nom? 8 Eyes. Plus de détails dans notre test.

4 septembre 2020 – The Outfoxies

Perles méconnues, chapitre deux. Les années 90 auront été la décennie reine des jeux de combats, à tel point que bien des titres méritants se seront noyés dans la masse, échouant à rencontrer un succès qu’ils auraient pourtant mérité. The Outfoxies et son titre improbable en font indéniablement parti, car loin des éternelles resucées de Street Fighter II, le titre de Namco nous proposait rien de moins qu’un ancêtre spirituel à Super Smash Bros. Plus de détails dans notre test.

2 septembre 2020 – Nemesis 2

Le MSX est un ordinateur tellement mis de côté dans l’histoire vidéoludique européenne qu’on en viendrait presque à oublier son succès au Japon – un succès tel, d’ailleurs, que la machine aura bénéficié de nombreuses exclusivités, et pas des moindres, Konami lui réservant rien de moins que plusieurs épisodes de ses séries phares! Parmi eux, Nemesis 2 sera venu prolonger la série initiée en 1985. Avec succès? La réponse dans notre test.

31 août 2020 – RoboCop (Data East Corporation)

S’il est une compagnie vidéoludique qui aura dû l’essentiel de sa (mauvaise) réputation à ses adaptations de grands succès cinématographiques, c’est bien Ocean. Au rang des titres ayant littéralement cartonné pendant plusieurs années, difficile de faire l’impasse sur RoboCop, un titre si titanesque qu’il aura en fait existé en au moins trois versions différentes selon sa machine de destination. Première étape avec le jeu d’arcade confié à Data East et ensuite porté sur les ordinateurs 16 bits ainsi que sur Apple II. Plus de détails dans notre test.

29 août 2020 – Alex Kidd : The Lost Stars

Du temps où le nom de SEGA faisait trembler d’excitation les salles d’arcade, il eut été surprenant que la toute jeune mascotte de la firme ne s’en aille pas faire un tour sur une borne histoire de se faire connaître. Dès 1986, les joueurs purent donc découvrir Alex Kidd : The Lost Stars, un titre qui faisait davantage penser à Wonder Boy qu’à la première aventure du héros sur Master System. Plus de détails dans notre test.

26 août 2020 – The Cliffhanger : Edward Randy

L’injustice existe partout, même dans le domaine ô combien idyllique du jeu vidéo. J’en veux pour preuve que si je vous demande de me citer le nom d’un archéologue avec un fouet, 99% d’entre vous me répondront « Indiana Jones » et 1% « Earnest Evans« , et encore, juste pour faire les malins. Mais combien citeront Edward Randy? Aucun! Et malgré son nom ridicule, c’est à mes yeux une grave erreur, et je vais à présent entreprendre de vous expliquer pourquoi.

24 août 2020 – Salamander

Retour sur la série des Gradius, avec un épisode qui n’est pas tout à fait une suite, qui n’est pas complètement un spin-off, mais qui est assurément un shoot-them-up à 100%. Face à une nouvelle menace intergalactique, il va être temps de reprendre les commandes du Vic Viper, mais avec un ami, cette fois: bienvenue dans Salamander. Plus de détails dans notre test.

21 août 2020 – Gobliiins

Reconnaissons au moins un mérite à la production vidéoludique française: dès ses origines, elle n’avait décidément pas son pareil pour imaginer des jeux qui ne ressemblaient à rien d’autre. Chez Coktel Vision, cela n’aura pas donné naissance qu’à des chefs d’œuvre, mais s’il ne fallait retenir qu’une seule série issue de l’imagination du studio parisien, Gobliiins serait certainement le premier nom à sortir. Plus de détails dans notre test.

19 août 2020 – Super Thunder Blade

Parmi les deux seuls titres disponibles au lancement japonais de la Megadrive se trouvait un logiciel présenté comme une exclusivité, et surtout comme une excellente opportunité de prouver à quel point la nouvelle console 16 bits enterrait ses concurrentes japonaises qu’étaient la NES et la PC Engine. Comme pour Space Harrier II, Super Thunder Blade n’était en fait pas grand chose de plus qu’un portage du jeu d’arcade dont il était tiré. Aura-t-il au moins été à la hauteur? La réponse dans notre test.

17 août 2020 – Hook (Shadow Software)

Quoi qu’on pense du Hook de Spielberg distribué en France en 1992, le fait est qu’il aura divisé le public aussi surement que la critique. Ironiquement, il en va exactement de même pour une large partie des adaptations du jeu, qui auront elles aussi souvent été reçues de manière assez tiède… à une rare exception près: le jeu d’aventure publié par Ocean en 1992, qui aura bénéficié d’un certain succès critique. Mérité? Plus de détails dans notre test.

14 août 2020 – Final Fight

S’il fallait résumer la production de Capcom par un unique succès planétaire dans les salles d’arcade, le premier nom à sortir serait à n’en pas douter Street Fighter II. Mais cela reviendrait à éclipser la forme écrasante de la firme japonaise dans d’autres domaines, à commencer par un genre où celle-ci aura littéralement éclaboussé les années 90 de son savoir-faire: le beat-them-all. Une légende qui prend son départ avec un titre tout aussi fameux: Final Fight. Plus de détails dans notre test.

10 août 2020 – Lure of the Temptress

On a déjà souvent évoqué en ces pages la difficulté que pouvait éprouver n’importe quel studio à se faire une place, même minime, entre les deux géants qu’étaient Sierra Online et Lucasfilm Games à l’âge d’or du Point & Click. 1992 aura vu entrer de nouveaux challengers, parmi lesquels une équipe qui allait se faire un nom quelques années plus tard: Revolution Software. Découverte de son premier titre, Lure of the Temptress, une aventure médiévale-fantastique introduisant le « Virtual Theatre ». Plus de détails dans notre test.

7 août 2020 – Thunder Blade

Lustrez vos rotors, astiquez vos pales, faites-moi briller ces missiles: aujourd’hui, retour à cette époque où SEGA faisait rêver les salles d’arcade – et surtout les joueurs qui s’y aventuraient. Si jamais vous cherchez un shoot-them-up ayant fait un tabac en 1987 en sachant comment vous en mettre plein la vue tout en vous donnant l’illusion de piloter un hélicoptère de combat, alors découvrez à présent Thunder Blade, un jeu qui en a sous le capot. Plus de détails dans notre test.

3 août 2020 – Secret Défense : Opération Stealth

Quand on est un petit studio français nommé Delphine Software et qu’on vient de sortir un succès critique et commercial intitulé Les Voyageurs du Temps, on est forcément attendu au tournant. Alors puisque le jeu d’aventure « cinématique » était désormais la nouvelle marotte du studio, autant enchainer immédiatement… avec une enquête mêlée d’action à la James Bond, rien de moins! Ainsi apparut ce qui devait être le premier épisode de la série Secret Défense : Opération Stealth. Plus de détails dans notre test.

1er août 2020 – F-Zero

La Super Nintendo aura très largement bâti sa légende par le biais de la qualité de sa ludothèque plus que par celui de ses prouesses techniques. Pourtant, parmi les possibilités qui faisaient briller les yeux des joueurs au début des années 90 figurait le fameux Mode 7, et l’un des premiers titres à avoir fait la promotion de ses capacités est également l’un des plus iconiques de la machine: le futuriste F-Zero. Plus de détails dans notre test.

30 juillet 2020 – Undeadline

Parmi les jeux n’ayant jamais bénéficié d’une distribution officielle en occident mais étant parvenus à s’y faire un nom, on peut aisément citer un titre comme Undeadline, qui s’est bâti une solide réputation dans le cœur d’une partie de la communauté Megadrive. Cela revient néanmoins à oublier que le logiciel avait vu le jour deux ans plus tôt sur MSX, et qu’il aura également fait un passage remarqué sur Sharp X68000. Plus de détails dans notre test.

24 juillet 2020 – Wetlands

À force de nombreuses excursions dans le vaste territoire des jeux largement oubliés, on trouve parfois des titres qui ne sont certes pas des chefs d’œuvre, mais qui tirent suffisamment leur épingle du jeu pour mériter une deuxième chance. L’exemple du jour nous vient de Wetlands, un logiciel qui se joue surtout avec les yeux et les oreilles. Plus de détails dans notre test.

21 juillet 2020 – Block Out

S’il est un jeu qui aura constitué une obsession récurrente pendant une large part des années 80 et même 90, c’est bien l’hypothétique futur successeur du succès planétaire qu’avait été Tetris. Chacun y sera allé de son clone plus ou moins inspiré, sonnant ainsi la naissance du genre du puzzle game, mais Block Out restera à n’en pas douter le premier à avoir eu l’idée d’y ajouter une dimension – littéralement. Plus de détails dans notre test.

15 juillet 2020 – Panorama Cotton

Quel que soit le charme du retrogaming, il faut bien reconnaître que nos machines adorées ont fatalement fini par prendre un petit coup de vieux, et qu’il est devenu extrêmement difficile d’être surpris ou impressionné par leurs antiques capacités techniques. Et pourtant, parfois, on se retrouve encore face à un OVNI comme Panorama Cotton, et on se surprend à penser: « Ma Megadrive était réellement capable de ça? » Plus de détails dans notre test.

12 juillet 2020 – SWIV

Parfois, les équipes de développement responsables des portages de l’arcade vers les ordinateurs domestiques faisaient du bon travail. Parfois, elles gagnaient en confiance. Et parfois, elles allaient même jusqu’à proposer des suites non-officielles! Premier exemple avec SWIV, soit la suite de Silkworm qui ne s’appelle pas Silkworm… mais un peu quand même. Curieux? Tous les détails dans notre test.

8 juillet 2020 – Silkworm

Si on cite abondamment les grands classiques de l’arcade qui ont marqué une, voire plusieurs générations, il ne faut pas oublier les titres dont le nom n’aura peut-être pas trusté les premières places de l’histoire vidéoludique mais dont la simple évocation tire invariablement une petite larme d’une certaine catégorie de joueur. Parmi eux, Silkworm, le shoot-them-up qui aura bousculé les habitudes avec un concept simple mais génial: le gameplay asymétrique. Plus de détails dans notre test.

5 juillet 2020 – Pang

Parmi les grands succès de l’arcade, certains des plus marquants figurent également parmi les plus simples. Les gros sprites, les animations démentes et les bande-sons qui déchirent les tympans, c’est une chose, mais il est souvent difficile de faire mieux qu’un concept évident, ludique et immédiatement addictif. Pang figure à n’en pas douter dans cette catégorie précise. Mérite-t-il encore d’être joué aujourd’hui? La réponse dans notre test.

30 juin 2020 – Lotus Esprit Turbo Challenge

Les jeux de course sur Amiga auront souvent échoué, lors des premières années, à réellement révéler ce dont était capable la machine de Commodore. La simili-3D s’accordait assez mal avec la vitesse, et on en venait même à penser que son usage n’était pertinent que sur une borne d’arcade ou sur les toutes nouvelles consoles 16 bits qui commençaient à débarquer en importation. Et puis Lotus Esprit Turbo Challenge est arrivé, et a immédiatement remis les choses au point. Plus de détails dans notre test.

28 juin 2020 – Full Metal Planète

Parmi les jeux de plateau légendaires issus de feu la société Ludodélire, difficile de ne pas citer un des parangons du jeu de stratégie, un jeu épuisé qui s’échange aujourd’hui à prix d’or sur eBay et qui voit naître encore régulièrement des pétitions appelant à sa réédition, à savoir Full Metal Planète. Signe de son succès immédiat, le jeu aura bénéficié d’une adaptation vidéoludique à peine un an après sa commercialisation. La version informatique demeure-t-elle aujourd’hui la seule façon de s’essayer à la crème du genre? La réponse dans notre test.

25 juin 2020 – Captive

Dungeon Master aura peut-être mis un certain temps à inspirer des jeux reposant sur des mécanismes similaires, mais il aura eu le privilège de donner naissance en très grande majorité à des titres inspirés plutôt qu’à des clones ou à des ersatz sans âme. Parmi les premiers titres à venir chercher à rivaliser avec leur maître figurait un certain Captive, programme ambitieux dans un univers de science-fiction. Un élève doué? La réponse dans notre test.

22 juin 2020 – Wolf Pack (NovaLogic)

La simulation est un domaine qui ne s’est jamais limité à reproduire les sensations de vol d’un jet, d’un hélicoptère ou d’un biplan. Parmi les simulations de références, on pouvait trouver dès les années 80 un genre de niche et pourtant ô combien logique: le simulateur de sous-marin. Le Wolf Pack de NovaLogic y ajoute néanmoins une dimension majeure: vous ne commandez plus un unique bâtiment, mais tout une flotte. Et ça change tout. Plus de détails dans notre test.

20 juin 2020 – LHX : Attack Chopper

S’il y avait bien un genre qui aura fait figure de pionnier parmi ceux ayant préféré prendre leurs quartiers sur PC dès les années 80, c’est celui de la simulation. En 1990, Brent Iverson, futur papa du célèbre Chuck Yeager’s Air Combat, lâchait déjà sa première bombe: LHX : Attack Chopper, une « simulaction » qui aura agréablement dépoussiéré le genre. Plus de détails dans notre test.

16 juin 2020 – Centurion : Defender of Rome

Se trouver à la tête de l’empire romain pour l’envoyer apprendre le latin à tout le reste de l’Europe aura longtemps représenté – et représente encore – un cadre idéal pour n’importe quel jeu de stratégie qui se respecte. Alors quand c’est le créateur de Defender of the Crown qui décide de s’y mettre, on est bien obligé de sentir pointer une certaine curiosité envers ce Centurion: Defender of Rome. Le titre répond-t-il aux attentes? La réponse dans notre test.

14 juin 2020 – Toobin’

Parmi les succès de l’arcade ayant passé de mode au point d’être quelque peu tombés dans l’oubli, on trouve quelques titres originaux qui mériteraient d’être ramenés à la lumière. Un titre comme Toobin’, qui vous propose rien de moins que de dévaler des cours d’eau calé à l’intérieur d’une bouée constitue justement un candidat crédible dans cette catégorie. Le mérite-t-il? La réponse dans notre test.

11 juin 2020 – U.N. Squadron

Dans les années 90, parmi les valeurs sûres dans à peu près tous les domaines, on pouvait citer Capcom. La firme japonaise semblait être abonnée à côtoyer les sommets quel que soit le genre auquel elle s’attaquait, du jeu de combat au beat-them-all. Le shoot-them-up à défilement horizontal est peut-être une des rares catégories où elle n’aura pas empilé les titres de légende avec la même régularité, mais ça ne l’aura pas empêché de développer quelques titres très sympathiques, comme un certain U.N. Squadron. Plus de détails dans notre test.

8 juin 2020 – Chambers of Shaolin

Vous avez toujours rêvé d’être un maître des arts martiaux, façon Gordon Liu dans les films de la Shaw Brothers? Vous confronter enfin aux mystérieuses voies des arts Shaolin? Thalion Software aura exaucé vos vœux! Voici Chambers of Shaolin, un titre qui vous propose de vivre non seulement les combats, mais également la formation dans son intégralité. Plus de détails dans notre test.

6 juin 2020 – OutRun

Quitte à faire un détour par les légendes vidéoludiques, autant poser la question: que vaudrait la rubrique jeux de course d’un site de retrogaming si elle ne proposait pas un test d’OutRun? Le titre de SEGA aura en effet enflammé les salles d’arcade au point de laisser une influence qui aura perduré pendant de nombreuses années après sa sortie. Comment se défend le jeu aujourd’hui, à l’ère de la 3D hyperréaliste et des simulations de pointe? La réponse dans notre test.

3 juin 2020 – Blue Angel 69

Et si on se risquait sur le bizarre? Les jeux de réflexion étaient rares, dans les années 80, trop rares pour faire la fine bouche quand l’un d’eux daignait faire son apparition. À première vue, Blue Angel 69 est justement un titre qui semble partir sur des bases solides, à savoir celles du sympathique (mais largement oublié) Maxit. Reste à voir ce qu’apporte cette étrange obsessions pour des… robots en nuisette? La réponse dans notre test.

31 mai 2020 – Twin Hawk

Après les jeux de niche, les développeurs de niche! Difficile d’imaginer une section shoot-them-up d’un site de retrogaming qui n’aborde pas, à un moment ou à un autre, un jeu imaginé par la compagnie japonaise Toaplan. Il y a un peu à boire et à manger dans le catalogue de la firme, et on commencera aujourd’hui par un logiciel qui a peu de chances d’être considéré comme son plus marquant: Twin Hawk. Plus de détails dans notre test.

28 mai 2020 – Batman (1989)

Troisième titre d’Ocean à mettre en scène l’homme chauve-souris, le Batman de 1989 (bien évidemment adapté du film de Tim Burton sorti la même année) est également l’un des logiciels qui aura aidé à asseoir la réputation de la compagnie britannique en démontrant qu’on pouvait faire des jeux tirés de films à succès et qui en mettaient plein les yeux et les oreilles tout en rendant jaloux les voisins. Mais est-ce qu’une formule qui semblait contenter tout le monde en 1989 fonctionne encore aujourd’hui? La réponse dans notre test.

25 mai 2020 – PC Kid 2

Comme toutes les mascottes à succès, on se doutait bien que Bonk, ou PC Kid, ou B.C. Kid, ou n’importe lequel de ses multiple alias, allait bien finir par signer son grand retour. Ce fut le cas en 1991 pour une deuxième aventure sobrement intitulée PC Kid 2 et bien décidée à marcher directement dans les traces de son prédécesseur. La vraie question est: digne suite ou simple plat réchauffé? La réponse dans notre test.

23 mai 2020 – Batman : The Caped Crusader

Deuxième des trois jeux tirés de la licence Batman publiés par Ocean, Batman : The Caped Crusader tire une nouvelle fois son inspiration du comic book (et pour cause: nous sommes avant que Tim Burton ne relance la hype pour le héros sur le grand écran). Au menu, de l’action, mais aussi de la logique… assez particulière. À découvrir dans notre test.

21 mai 2020 – Metal Stoker : Neo Hardboiled Shooting

La PC Engine et les shoot-them-up, une longue et belle histoire d’amour. Une histoire d’ailleurs si dense qu’il est souvent difficile de s’y retrouver au milieu de ses méandres, et de trouver les bons titres dissimulés quelque part sous la nuée d’excellents programmes ayant attiré toute la lumière sur eux. Nouveau candidat avec Metal Stoker : Neo Hardboiled Shooting, un titre qui mélange action à la Thunder Force et réflexion à la Gain Ground. Pour quel résultat? La réponse dans notre test.

19 mai 2020 – Batman (1986)

Batman aura dû attendre 1986 pour faire sa toute première apparition vidéoludique officielle. Tous les connaisseurs des aventures de l’homme chauve-souris savent à quoi s’attendre avec lui au siècle dernier: un jeu d’action/plateforme ou un beat-them-all. Et si je vous disais que ce premier Batman sur ZX Spectrum navigue en fait quelque part entre Solstice et Landstalker, cela vous intriguerait-il déjà plus? Davantage de détails dans notre test.

16 mai 2020 – Sengoku

Derrière les légendes inoubliables et les succès intemporels, il existe une catégorie de jeux plus problématique mais souvent au moins aussi intéressante: les titres qui divisent. Mal reçus, mal compris ou mal appréciés, ceux-ci récoltent souvent des critiques assez extrêmes d’un côté du spectre comme de l’autre, entre ceux qui y voient des œuvres d’art sublimes et ceux qui y voient des étrons sans intérêt – tiens, un peu comme la moitié de la filmographie de Godard. Premier exemple aujourd’hui avec un des rares beat-them-all de la Neo Geo qui ne fasse pas l’unanimité avec ou contre lui: Sengoku. Plus de détails dans notre test.

14 mai 2020 – Oxxonian

Vous êtes un joueur fatigué, hagard, hirsute, cherchant en vain depuis des années LE titre conjuguant avec brio action et réflexion? Votre quête s’est révélée vaine? Et vous n’avez jamais entendu parler d’Oxxonian? Je vous rassure: vous n’êtes vraisemblablement pas le seul. J’ose même affirmer qu’il n’existe pas grand monde pour s’en souvenir, de celui-là. La question est: méritait-il de sombrer dans l’oubli? La réponse dans notre test.

12 mai 2020 – The Legend of the Mystical Ninja

La saga des Ganbare Goemon ne pouvait pas éternellement rester cantonnée au Japon. Certes, difficile à l’époque d’imaginer une série plus hermétique au public occidental, mais quitte à franchir le pas, autant en profiter pour inaugurer ses grands débuts sur la toute nouvelle Super Nintendo. Voilà le programme de The Legend of the Mystical Ninja. Aura-t-il été rempli? La réponse dans notre test.

10 mai 2020 – RoboWarrior

Avant de parvenir à trouver la formule gagnante avec sa saga Bomberman, Hudson Soft aura expérimenté. Et avant de remporter la timbale grâce à l’inclusion d’un mode multijoueurs qui demeure aujourd’hui encore une des références du genre, la compagnie japonaise aura préféré insister sur le mode solo, avec le premier (et seul?) spin-off de la saga: RoboWarrior, un jeu… surprenant, à plus d’un titre. Plus de détails dans notre test.

8 mai 2020 – Ganbare Goemon Gaiden : Kieta Ōgon Kiseru

La série des Ganbare Goemon sera rapidement devenue une licence à succès pour Konami, en dépit de son caractère quasi-exclusivement japonais. Preuve de l’ambition croissante de la série, le troisième jeu à se rattacher à la saga était déjà un spin-off, et pas le moins ambitieux qui soit: un jeu de rôles, rien que ça! Paru exclusivement au japon, Ganbare Goemon Gaiden : Kieta Ōgon Kiseru est désormais jouable intégralement en anglais grâce au travail des fans. Ça valait bien un test.

4 mai 2020 – Bomberman (1985)

La deuxième aura été la bonne! Après une première tentative en 1983 qui n’avait pas connu un grand retentissement hors du Japon, la saga Bomberman aura remis le couvert sur NES deux ans plus tard… dans un jeu qui tient d’ailleurs davantage du remake, comme l’absence d’un « 2 » dans son titre tend à le confirmer. Au menu, un succès commercial, de nouvelles idées… et toujours pas de mode multijoueur? Plus de détails dans notre test.

2 mai 2020 – Ganbare Goemon 2

En 1989, trois ans après un premier épisode qui avait réussi à faire oublier les tracas initiaux de Konami avec son voleur de héros, la saga Ganbare Goemon remettait le couvert, exclusivement sur NES cette fois, avec un titre qui en raconte déjà plus qu’il n’en a l’air: Ganbare Goemon 2. Au menu? Beaucoup d’ingrédients déjà employés dans la première recette, avec en prime… un mode deux joueurs. Plus de détails dans notre test.

30 avril 2020 – Eric and the Floaters

Difficile de s’y retrouver, dans les titres parus au début des années 80. Il faut dire qu’il en sortait alors par milliers, les temps et les coûts de développements étant alors nettement plus faibles qu’aujourd’hui. Très peu de tests à l’époque pour juger de ce que l’on achetait: on procédait un peu au hasard en se basant sur le titre et sur l’image de couverture. Et on avait parfois des surprises… Eric and the Floaters ne vous dit rien? Et si je vous disais que derrière ce titre improbable se cache en fait le premier épisode d’une des plus grandes séries vidéoludiques à ce jour? Plus de détails dans notre test.

28 avril 2020 – Ganbare Goemon! Karakuri Dōchū

Après un essai timide qui n’aura pas rencontré le succès escompté, Konami était bien décidé à remettre le couvert avec le voleur le plus célèbre du folklore japonais: Goemon. Mais plutôt que de se contenter d’une bête adaptation de son jeu d’arcade, la firme décida de voir les choses en grand, avec une cartouche de 2Mb et pleins de nouvelles idées dans l’escarcelle. Le résultat? Ganbare Goemon! Karakuri Dōchū sur NES et MSX. Plus de détails dans notre test.

27 avril 2020 – Tom & Jerry (Micro-Partner Software)

Aussi surprenant que cela puisse paraître, le concept du « jeu vidéo à licence » se sera imposé relativement tard dans l’univers vidéoludique (sans doute refroidi d’entrée de jeu par des titres à la E.T.). Il aura ainsi fallu attendre la toute fin des années 80 pour voir apparaître Tom & Jerry sur les ordinateurs de salon, dans une version qui était elle-même sa propre suite. Vous ne comprenez pas ce que cela peut bien signifier? Alors allez donc jeter un œil à notre test.

25 avril 2020 – Mr. Goemon

La série des Ganbare Goemon aura malheureusement vu le jour trop tôt pour espérer s’émanciper hors du Japon et aller envahir les systèmes occidentaux, pas encore très ouverts à l’idée d’accueillir tels quels des titres encore considérés comme un peu trop spécifiques à leur patrie d’origine. Les cinq premiers épisodes de la saga de Konami seront ainsi restés cantonnés au Japon, et le tout premier, un certain Mr. Goemon, y aura même fait un flop. Vaut-il la peine d’être redécouvert aujourd’hui? La réponse dans notre test.

24 avril 2020 – Intruder

En allant farfouiller dans les œuvres de jeunesse des plus grands artistes, on tombe parfois sur des surprises, parfois sur des pépites, et parfois sur des dossiers embarrassants. Dans le cas de Michel Ancel, papa du célébrissime Rayman, cela impose de revenir à la fin des années 80, à une époque où il était graphiste chez Ubi Soft, et de déterrer un shoot-them-up nommé Intruder créé avec Nicolas Choukroun à la programmation. Un digne représentant de la French Touch de l’époque? La réponse dans notre test.

23 avril 2020 – The Faery Tale Adventure : Book I

Les jeux de rôles occidentaux étaient, dans les années 80, souvent une affaire de statistiques et de combats au tour par tour – au moins jusqu’à ce qu’un certain Dungeon Master ne vienne mettre un coup de pied dans la fourmilière en y introduisant le concept de temps réel. C’est du moins ce qu’on prétend généralement car, quelques mois plus tôt, un certain The Faery Tale Adventure l’utilisait déjà, dans une aventure à mi-chemin entre Zelda et la série des Ultima. Mérite-t-il d’être redécouvert? La réponse dans notre test.

20 avril 2020 – Chase H.Q.

En 1986, un certain OutRun s’était chargé de mettre tout le monde d’accord dans le domaine du jeu de course à la sauce arcade, et pour pas mal de temps. Pour environ deux ans, pour être plus précis, jusqu’à ce que Taito contre-attaque avec Chase H.Q. et son concept orignal: mieux qu’une course, une course-poursuite! De quoi s’amuser encore aujourd’hui? La réponse dans notre test.

17 avril 2020 – Marvel Land

La vieille école du jeu de plateforme – celle qui, pour résumer, doit à peu près tout à Super Mario Bros. – aura connu une belle continuité dans la production sans révolutionner en rien aucun de ses mécanismes jusqu’au début des années 90. Très bon exemple avec le Marvel Land de Namco, devenu Talmit’s Adventure sur Megadrive: pas grand chose de vraiment neuf, mais y en avait-il besoin? La réponse dans notre test.

16 avril 2020 – Indianapolis 500 : The Simulation

La plupart des néophytes tendent à l’oublier, mais la compétition automobile est très loin de se limiter à une saison annuelle de formule un. Difficile, par exemple, de ne pas aborder une institution dorénavant âgée de plus d’un siècle comme les 500 miles d’Indianapolis. C’est justement ce qui va nous intéresser avec Indianapolis 500 : The Simulation, un titre particulièrement ambitieux si l’on considère son année de sortie. À découvrir dans notre test.

15 avril 2020 – Final Soldier

MobyGames.com

Troisième volet de la saga des Star Soldier – mais pas le dernier, contrairement à ce que son titre laisse imaginer – Final Soldier aura débarqué sur PC-Engine, lui aussi, avec un cahier des charges qu’on imagine assez direct: faire comme l’opus précédent, mais en mieux. La barre ayant déjà été placée assez haut par Super Star Soldier, la mission s’annonçait néanmoins ardue. Aura-t-elle été remplie? La réponse dans notre test.

14 avril 2020 – Hard Drivin’

La course automobile est un domaine qui aura connu une lente mais saisissante évolution, mais s’il fallait placer un point de départ dans le domaine de la simulation en 3D, il coïnciderait à n’en pas douter avec un jeu de chez Atari: Hard Drivin’, ou le titre qui allait vous faire conduire une voiture tout ce qu’il y a de plus réaliste, sur des circuits pas nécessairement aussi réalistes, eux. Y sera-t-il parvenu? la réponse dans notre test.

12 avril 2020 – Super Star Soldier

Après des débuts fracassants sur NES, la série des Star Soldier aura migré sur PC-Engine – un choix ô combien logique pour son éditeur, Hudson Soft, mais qui plaçait également la saga dans un environnement hyper-concurrentiel où elle aura eu un peu plus de mal à se faire un nom, particulièrement en occident. Pourtant, on découvre dans Super Star Soldier des idées séduisantes, dont certaines qui rappellent plus qu’étrangement un certain M.U.S.H.A.. Une bonne raison pour découvrir le titre? La réponse dans notre test.

11 avril 2020 – Switchblade

Simon Phipps, le créateur de Rick Dangerous, est souvent considéré à tort comme l’homme d’un seul jeu ce qui revient:
1- à oublier l’existence de Rick Dangerous 2 et
2- surtout, à ignorer l’existence de titres tels que Switchblade.
La vraie question est: ce titre mérite-t-il qu’on s’en souvienne autant que son illustre prédécesseur? La réponse dans notre test.

9 avril 2020 – Star Soldier (Hudson Soft)

Il existe des séries de jeux vidéo ayant connu une belle longévité et un succès certain et qui demeurent pourtant largement méconnue du public occidental. Dans le cas de la série des Soldier, cela tient à n’en pas douter en grande partie au fait que la quasi-totalité de la saga aura connu ses plus belles heures sur PC-Engine. Le premier épisode, Star Soldier, pourtant, avait vu le jour sur NES dès 1986. Mériterait-il d’être mieux connu? La réponse dans notre test.

8 avril 2020 – Quartz

Le shoot-them-up était à n’en pas douter l’un des genres rois des années 80. N’importe quel système de la période en comptait au minimum une dizaine dans sa ludothèque. On ne sera donc pas surpris qu’une large partie d’entre eux aient disparu des radars, quitte à oublier quelques perles éparpillées dans un océan de titres quelconques. À quelle catégorie appartient un titre comme Quartz? La réponse dans notre test.

6 avril 2020 – Might and Magic III : Les Îles de Terra

Comme toutes les grandes séries de jeu de rôles informatique – comme toutes les grandes séries informatiques ayant vu le jour dans les années 80, à la vérité – Might and Magic aura dû négocier un jour son passage au développement sur PC. En 1991, le moment était venu: Might and Magic III: les Îles de Terra aura débarqué, comme ses deux prédécesseurs, avec une ambition débordante. Au point d’installer durablement la série dans la légende? La réponse dans notre test.

3 avril 2020 – Might and Magic II : Gates to Another World

Après un premier épisode qui avait connu un certain succès d’estime, mais qui n’avait pas encore pu assumer la totalité de son ambition débordante, il fallait bien que la saga Might and Magic remette le couvert histoire de placer la barre un peu plus haut, et d’en profiter pour apporte les dizaines de corrections nécessaires à l’expérience originale. C’est ainsi que Might and Magic II: Gates to Another World vit le jour. Aura-t-il atteint son but? La réponse dans notre test.

30 mars 2020 – Continental Circus

Foncer pied au plancher reste un des concepts vidéoludiques les plus anciens, les plus universels et les plus immuables qui soient. Vous avez envie de conduire une Formule 1 sans vous embarrasser de finasseries comme le taux de remplissage du réservoir ou la pression des pneus? Alors Continental Circus est peut-être pour vous. La réponse dans notre test.

28 mars 2020 – Might and Magic : Book One – Secret of the Inner Sanctum

Quand il s’agit de citer les piliers du jeu de rôles occidental, avec des règles souvent inspirées de Donjons & Dragons et des séries à rallonge, les deux premiers noms à sortir sont généralement Wizardry et Ultima. Le troisième serait à n’en pas douter Might and Magic, une série dont les spin-offs se portent à l’heure actuelle comme des charmes, là où les deux premières citées ont quelque peu sombré dans l’oubli. Revenons donc à l’origine, en 1986, avec le tout premier Might and Magic sur Apple II. Plus de détails dans notre test.

24 mars 2020 – Vette!

Lâcher une voiture dans la circulation d’une grande ville avec une liberté totale dans le choix de son trajet a longtemps représenté une prouesse technique irréalisable, avant que des séries comme Grand Theft Auto ou Driver ne s’acharnent à prouver le contraire – avec le succès que l’on sait – à la fin des années 90. Et pourtant, si je vous disais que dès 1989, un titre vous proposait déjà de parcourir une San Francisco entièrement recréée en 3D? Voici Vette! sur PC, le jeu de course sans barrière. Plus de détails dans notre test.

22 mars 2020 – Racing Damashii

Irem n’était visiblement pas mobilisé à 100% sur le développement de Super R-Type en 1991: la même année paraissait une curiosité dans le catalogue de la firme japonaise: un jeu de course de motos nommé Racing Damashii… et jamais sorti officiellement du Japon, comme son nom vous l’aura sans doute déjà fait comprendre. Aurait-il mérité de faire le trajet jusqu’en Europe? La réponse dans notre test.

21 mars 2020 – It Came from the Desert

Cinemaware s’était fait une réputation en 1989: créer des jeux magnifiques, comme on en avait jamais vus, mais dont le gameplay commençait déjà à ne plus faire l’unanimité. Sorte d’hommage aux séries B des années 50, It Came from the Desert aura démontré une nouvelle fois le savoir-faire de la compagnie américaine dans le domaine des aventures interactives… ainsi que ses limites. Plus de détails dans notre test.

19 mars 2020 – Super R-Type

Lorsque la Super Nintendo débarqua en occident, pas question pour elle de n’emporter que Mario dans ses cartons. Pour bien montrer ce que la nouvelle machine avait dans le ventre, il fallait sortir la grosse artillerie: les adaptations de l’arcade qui feraient encore mieux que l’arcade! C’était le mission d’une exclusivité qui faisait saliver bien des joueurs: Super R-Type. Le jeu aura-t-il atteint son but? La réponse dans notre test.

18 mars 2020 – Battle Squadron : The Destruction of the Barrax Empire !

Au rang des jeux ayant fait énormément de bruit à leur sortie et ayant depuis glissé dans les bas-fonds de l’oubli, un titre comme Battle Squadron pourrait faire office de cas d’école. Célébré à sa parution pour sa réalisation exceptionnelle « capable de rivaliser avec les consoles 16 bits », il a aujourd’hui quelque peu disparu des radars, éclipsé par des titres comme Xenon 2 ou Project-X. Ce destin cruel est-il mérité? La réponse dans notre test.

17 mars 2020 – R-Type II

En jeu vidéo plus encore que dans n’importe quelle autre forme d’art, la naissance d’un monument appelle une suite. On n’a peut-être jamais eu le droit à Notre Dame de Paris II: Le Retour ou à La Vengeance d’Autant en Emporte le Vent, mais on aura bel et bien eu le droit à R-Type II pour succéder à l’un des shoot-them-up les plus influents de l’histoire. Pour quels résultats? La réponse dans notre test.

16 mars 2020 – Dungeon Master : Chaos Strikes Back – Expansion Set #1

Il était établi qu’un monument, que dis-je, un Dieu comme Dungeon Master ne pouvait être que la première pierre d’une formidable saga qu’on espérait voir durer des décennies. Les joueurs auront donc attendu patiemment que l’équipe de FTL Games se décide à remettre les mains dans le cambouis, ce qui aura quand même pris deux ans pour sortir… une simple extension, du nom de Chaos Strikes Back. De quoi prolonger la légende? La réponse dans notre test.

14 mars 2020 – Badlands (Atari Games Corporation)

La série des Sprint, c’était un peu le premier standard des jeux de course automobile: un circuit vu de dessus, plusieurs véhicules sur la piste de départ, du fun instantané qui aura inspiré bien d’autres titres. Mais quand on aura vu débarquer un ultime épisode nommé Badlands, il y avait plusieurs surprises au menu, à commencer par un contexte… post-apocalyptique! De quoi renouveler un peu le genre? La réponse dans notre test.

8 mars 2020 – Golden Axe II

Quand on s’appelle SEGA, qu’on cherche à vendre sa console 16 bits « digne de l’arcade », et qu’on a sous le coude une flopée de licences à succès qui ne demandent qu’à reprendre du service, au plus grand plaisir des joueurs, que fait-on? Des suites, pardi! Et exclusives, tant qu’à faire. Voici donc comment la Megadrive aura eu le privilège de voir débarquer Golden Axe II. Pour le meilleur ou pour le pire? La réponse dans notre test.

3 mars 2020 – La Quête de l’Oiseau du Temps

Adapter les bandes dessinées franco-belges aura constitué une large partie du fond de commerce d’Infogrames dès le milieu des années 80. Au milieu de toutes les valeurs « sures », d’un point de vue commercial, directement adaptées des séries phares du journal de Spirou, de Tintin ou de Pilote, on notera malgré tout des titres plus risqués, comme une adaptation de la magnifique Quête de l’Oiseau du Temps créée par Loisel et Le Tendre. Simple licence plaquée sur un jeu lambda, ou véritable jeu d’auteur? La réponse dans notre test.

27 février 2020 – Disney’s Goof Troop

Quelqu’un ici se souvient de La Bande à Dingo? Non, je n’ai pas confondu avec les aventures d’Oncle Picsou et de ses neveux, je parle bien du meilleur ami de Mickey et de son fils Max. La série n’aura pas nécessairement marqué les mémoires, mais elle aura donné l’occasion à Capcom de programmer un mélange assez original d’action et de réflexion nommé Disney’s Goof Troop. Et il peut même se jouer à deux! Plus de détails dans notre test.

21 février 2020 – The Revenge of Shinobi

La Megadrive aura eu une vie avant la sortie de Sonic the Hedgehog, et cette vie n’aura pas toujours été rose. Principalement bâtie, lors des premiers mois, sur les adaptations plus ou moins paresseuses, la ludothèque de la console aura longtemps manqué du jeu capable de donner réellement envie de déserter sa NES ou sa PC-Engine pour découvrir la véritable expérience 16 bits. The Revenge of Shinobi aura eu pour mission de changer cet état de fait. Y sera-t-il parvenu? La réponse dans notre test.

16 février 2020 – Captain Blood

Attention, monument! À une époque où l’univers vidéoludique commençait déjà à dangereusement se baliser pour offrir des redites et des évolutions de concepts existants, on pouvait compter sur le pays qui n’avait pas de pétrole mais des idées pour venir injecter un peu de sang neuf. C’est ainsi que fin 1987, deux hommes auront démontré à la fois ce que l’Atari ST avait dans le ventre et ce qu’il était possible de réaliser à condition d’avoir beaucoup d’imagination et un peu de génie. Le résultat? L’Arche du Captain Blood, ou juste Captain Blood. À découvrir dans notre test.

9 février 2020 – Bonk’s Adventure (alias PC Kid)

De toutes les mascottes rattachées à des constructeurs, le destin de Bonk est sans doute le plus chaotique. D’ailleurs, il y a fort à parier que ce nom ne vous dise rien, le gamin de chez NEC ayant cumulé les alias au mépris de toute cohérence. En Europe, on l’aura le plus souvent appelé PC Kid en hommage, non à la machine d’IBM, mais bien à la PC-Engine. Aux États-Unis, où il aura connu une distribution officielle (les choses, comme souvent, étant plus confuses en Europe), il sera devenu Bonk’s Adventure. Mérite-t-il encore le détour aujourd’hui? La réponse dans notre test.

1er février 2020 – Astérix (SEGA)

Que cela soit écrit: après quelques modestes tentatives signées principalement par des studios européens, SEGA aura été la première compagnie japonaise à s’emparer des aventures d’Astérix le Gaulois pour en faire une exclusivité Master System. Le résultat, qui aura mobilisé certains des meilleurs employés de la firme, sera donc apparu en 1991 sous un titre qui va à l’essentiel: Astérix. L’occasion de lancer la carrière internationale du guerrier gaulois? La réponse dans notre test.

27 janvier 2020 – Teenage Mutant Hero Turtles

Parmi les effets de mode ayant fait des ravages dans les cours de récré, bien avant les Pokémons, il y eut les Tortues Ninja. Le merchandising fonctionnait déjà à pleins tubes, comme on peut s’en douter, mais l’idée d’adapter les licences à succès en jeux vidéo n’était pas encore aussi évidente que maintenant. Parmi les premières compagnies à avoir franchi le pas – avec un succès certain – Konami aura offert à la NES un titre qui aura marqué bien des enfants des années 80: Teenage Mutant Hero Turtles. Vit-il encore aujourd’hui à la hauteur de son souvenir? La réponse dans notre test.

22 janvier 2020 – Mazinger Z (Banpresto)

Si vous êtes âgé de plus de trente-cinq ans, il y a fort à parier que vous ayez considéré la possibilité, à un stade (précoce) de votre vie, de prendre les commandes du robot en vogue des années 80: Goldorak. Curieusement, la chose n’aura jamais été possible avant les années 90, où on aura vu débarquer trois titres coup sur coup, dont Mazinger Z sur arcade. Ce shoot-them-up vertical est-il à la hauteur de son illustre modèle? La réponse dans notre test.

17 janvier 2020 – Twinkle Star Sprites

Trouver un shoot-them-up réellement original peut facilement représenter la quête de toute une vie, tant le genre aura reposé sur des règles gravées dans le marbre dès son origine, et pratiquement jamais transgressées. Voici heureusement de quoi clore vos recherches: Twinkle Star Sprites, un jeu de tir compétitif tirant une partie de son inspiration des… puzzle games! Un mélange osé, mais est-il efficace? La réponse dans notre test.

10 janvier 2020 – Lords of Thunder

Définir quel shoot-them-up est le meilleur au sein de l’impressionnant catalogue de la PC-Engine dans le domaine reste un débat ouvert au sein des retrogamers. Savoir lequel est le plus célèbre et le plus largement reconnu est déjà une discussion un peu plus rhétorique: difficile de se prétendre amateur de la machine sans avoir posé les mains, à un moment ou à un autre, sur Lords of Thunder… et la chose est au moins aussi vraie pour les possesseurs de Mega-CD. Pour quelles raisons? La réponse dans notre test.

7 janvier 2020 – Android Assault : The Revenge of Bari-Arm

Le Mega-CD n’aura pas toujours croulé sous les exclusivités, en particulier lorsqu’il était possible de transposer un jeu sur Megadrive en se contentant de couper quelques vidéos. Mais il aura été mieux loti dans certains domaines que dans d’autres, et le shoot-them-up fait sans doute parti de ceux-là. Bari-Arm n’aura peut-être jamais atteint officiellement l’Europe, mais il aura malgré tout fait partie des titres à avoir tenté leur chance aux États-Unis. Le vieux continent a-t-il des raisons de se sentir lésé? La réponse dans notre test.

3 janvier 2020 – Tyrian

Il est de notoriété publique que les bons shoot-them-up sur PC sont rares – et pour cause: TOUS les shoot-them-up sont rares, sur PC. Au milieu d’une ludothèque pourtant gargantuesque, citer les titres marquants du genre peut parfois représenter un authentique défi. Mais s’il est un jeu qui fait consensus en ce sens, c’est bien l’improbable Tyrian. Pour de bonnes ou de mauvaises raisons? La réponse dans notre test.

1er janvier 2020 – Air Zonk

La PC-Engine et les shoot-them-up, c’est avant tout le récit d’une longue histoire d’amour. C’est aussi une véritable mine pour les amateurs du genre: quoi que vous cherchiez dans le domaine, vous êtes à peu près certain d’y trouver votre bonheur à un moment ou à un autre. Vous voulez un titre mettant en scène le lointain descendant de B.C. Kid dans un environnement manga complètement allumé? On a ça! Découvrez à présent Air Zonk, le cute-them-up le plus dépaysant depuis Parodius, dans notre test.

Bonne année!

RetroArchives.fr vous souhaite une bonne et heureuse année 2020!